Publicité temporaire en_tête
Header ad

Tchad : au sein de l’opposition, tout bouge, mais rien ne change

Tchad : au sein de l’opposition, tout bouge, mais rien ne change
468×60 content ad
Nouveau chef de file, nouvelle formation, mais toujours pas de grande coalition à l’horizon, ni de bouleversements à attendre avant les législatives, annoncées pour la fin de l’année.

À N’Djamena, Saleh Kebzabo reçoit toujours chez lui, dans sa confortable villa avec piscine. Des souvenirs de voyages sont disséminés dans le jardin, où cohabitent tortues géantes et grues couronnées. Ces dernières semblent d’ailleurs vouloir s’immiscer dans la discussion dès que le maître des lieux s’exprime. « Nous aimerions les laisser en liberté, mais, chaque fois qu’on le fait, c’est l’anarchie dans le jardin », lâche le député, un brin ironique.

-lire aussi- Tchad: En un mot, Saleh Kebzabo prend la tête de l’opposition

Le président de l’Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR) marche plus lentement que d’habitude, comme fatigué par une décennie de joutes électorales. On le sent aussi moins impatient, moins véhément à l’égard de la majorité…acheter et lire la suite sur Jeune afrique

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.