Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Procès putsch au Burkina Faso: Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé respectivement condamnés à 20 et 10 ans de prison ferme

Procès putsch au Burkina Faso: Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé respectivement condamnés à 20 et 10 ans de prison ferme
468×60 content ad
Ce lundi 02 septembre, Carrediret info (la voix des opposants) a appris la condamnation par le tribunal militaire de Ouagadougou, des généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé à 20 ans de prison ferme pour le premier et 10 ans pour le second. Ils étaient accusés d’être les cerveaux du coup d’Etat manqué de 2015 au Burkina Faso.

Gilbert Diendéré, ancien bras droit de l’ex-président Blaise Compaoré, a été reconnu coupable d’«attentat à la sûreté de l’Etat» et de «meurtre», et condamné à 20 de prison ferme, selon le verdict lu par le tribunal. Djibrill Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères, a été reconnu coupable de «trahison» et condamné à 10 ans d’emprisonnement.

La dizaine de militaires membres du commando qui avait arrêté les membres du gouvernement de transition pendant ce coup de force raté ont aussi été condamnés : 19 ans de prison pour l’adjudant-chef Éloi Badiel, considéré comme le chef des opérations du putsch, 17 ans pour l’adjudant-chef Nébie, dit «Rambo», qui avait reconnu avoir mené le groupe, et 15 ans pour les autres.Le lieutenant-colonel Mamadou Bamba, qui avait lu à la télévision le communiqué des putschistes, a été condamné à 10 ans de prison dont cinq avec sursis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.