Publicité temporaire en_tête
Header ad

Niger : dix morts par noyade en moins d’une semaine dans le fleuve à Niamey

Niger : dix morts par noyade en moins d’une semaine dans le fleuve à Niamey
468×60 content ad
Les berges du fleuve Niger sont strictement interdites à la baignade aux jeunes de la capitale, Niamey, sur décision des autorités municipales, suite à une série de morts par noyade, apprend-on lundi.
Selon le gouverneur de la région de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, “entre le 10 et le 15 avril, dix corps de jeunes morts par noyade ont été repêchés des eaux du fleuve, dont quatre pour la seule journée du 12 avril”, précisant que “ces chiffres ne concernent que les cas rapportés par les chefs des quartiers riverains”.

A Niamey, les bords du fleuve, à cause de la fraicheur, sont les endroits très fréquentés par les jeunes, pour se protéger de la canicule qui avoisine des fois 45°C pendant les périodes de forte chaleur, avril-mai, notamment.

Aussi, devant l’ampleur des cas de morts par noyade constatés, les autorités municipales ont mis fin à la fréquentation des berges par les jeunes. “Les forces de sécurité ont été instruites pour entreprendre des patrouilles pour appréhender les éventuels récalcitrants”, a conclu le gouverneur Karanta.

Source : xinhuanet.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.