Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Mort tragique de DJ Arafat: des nouvelles revelations de son chargé de communication

Mort tragique de DJ Arafat: des nouvelles revelations de son chargé de communication
468×60 content ad
Yves Roland Jay Jay, chargé de communication de Dj Arafat fait des révélations sur les derniers instants de Yôrôbô, à la Polyclinique des Deux Plateaux.

Yves Roland Jay Jay : »Quand je suis arrivé à l’hôpital, Didier (Arafat) était en salle de réanimation. Le médecin m’a dit le lundi matin que son état était grave et très critique lorsqu’il est arrivé à l’hôpital. Il était dans le coma. Je voulais absolument voir l’artiste, le médecin m’a même dit que tout le monde n’était pas admis à le voir. J’ai tellement insisté qu’il m’a dit ceci: «Tu veux savoir la vérité ?». C’est en ce moment que le médecin m’annonce que si Arafat s’en sortait, il n’allait plus pouvoir chanter(…). Le connaissant, je sais qu’il n’allait pas accepter cette situation, il préférerait mourir».

-Lire aussi- Côte d’Ivoire : Obsèques de DJ Arafat, Voici pourquoi Alassane Ouattara veut prendre tout en charge

Poursuivant: « Arafat m’a dit le dimanche, matin, (jour de l’accident) qu’on allait stopper la tournée moto-moto Tour. Parce qu’on sait tous qu’il était objet de boycotte. Il a dit qu’on reprendrait tout, si on trouvait un gros sponsor, parce qu’on roulait sur fond propre ».

Décédé le lundi 12 août, suite à un accident de moto, le roi du coupé-décalé, Dj Arafat sera inhumé le samedi 31 août, au cimetière de Williamsville. Une veillée artistique est prévue le vendredi 30 août, au stade Félix Houphouët-Boigny.

Source: YECLO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.