Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Mois de Ramadan: Gynécologues, corps habillés…peuvent-ils jeûner ? Un imam explique tout

Mois de Ramadan: Gynécologues, corps habillés…peuvent-ils jeûner ? Un imam explique tout
468×60 content ad
Les fidèles musulmans de Côte d’Ivoire entament à compter de ce lundi 06 mai 2019, le mois de jeûne du ramadan. Durant 30 jours, ils se priveront d’eau et de nourriture, mais aussi des plaisirs de la vie, pour se rapprocher de Dieu et chercher ses bénédictions. El Hadj Coulibaly Mahamane, Imam de la mosquée d’Adjouffou-Foyer, dans la commune de Port-Bouët, indique dans cette interview, les gestes à éviter durant ce mois et donne des orientations pour réussir son jeûne.
Mois de Ramadan: Gynécologues, corps habillés…peuvent-ils jeûner ? Un imam explique tout
El Hadj Coulibaly Mahamane de la mosquée d’Adjouffou-foyer a souhaité un bon mois de jeûne aux musulmans ivoiriens et du monde (Ph : F.S.)

Dites-nous Imam, qu’est qu’un musulman doit faire pour réussir son mois de jeûne ?

Le mois de jeûne du Ramadan est un mois de pénitence, de privation, de partage, de prières, de dévotion à Dieu. Durant tout ce mois, le musulman qui a à cœur de réussir son jeûne et de bénéficier des grâces qui l’accompagnent, doit avoir un comportement qui agréé Dieu. Il doit changer de comportement, marcher et agir selon les prescriptions de Dieu. Il doit avoir un bon comportement vis-à-vis de Dieu mais aussi vis-à-vis de ses semblables, parce que le jeûne du Ramadan vise à faire changer de comportement à ceux des musulmans qui sont encore attachés aux choses vaines du monde. Tout le corps du musulman, sa bouche, ses oreilles, ses bras et pieds, ses yeux, doivent vivre le jeûne. Il faut éviter tout ce que Dieu n’aime pas. A côté du bon comportement, le musulman doit être tolérant. Mais cela ne doit pas être seulement pendant le mois de jeûne. Il doit en faire une règle de vie.

Alors, qu’est qui peut annuler ou ‘’gâter’’ un jeûne ?

Le musulman qui jeûne ne doit pas embrasser une femme. Il ne doit pas voler, adorer des fétiches. C’est proscrit par l’Islam. Celui qui jeûne ne doit pas faire des palabres, faire des histoires à ses semblables. Il faut également éviter de raconter partout qu’on est en jeûne. Lorsqu’on jeûne, il faut éviter les vilaines paroles, les grossièretés, les injures, les mauvaises pensées, la convoitise, proférer des menaces. La bouche utilisée pour ces mauvaises paroles est celle qui doit adresser des prières à Dieu. Si elle profère des paroles qui n’honorent pas Dieu, il ne pourra pas te bénir et t’accorder ses bénédictions. Il faut avoir l’esprit et le corps disposés pour Dieu et pour le jeûne.

Un musulman qui jeûne peut-il faire des accolades à une femme ou lui serrer la main ?

Ce n’est même pas une question de jeûne. Il est interdit à un musulman de serrer la main à une femme si celle-ci n’est pas une autorité. Si c’est une autorité et qu’elle lui tend la main, cela s’impose à lui. Il a l’obligation de répondre à sa salutation en lui serrant la main. C’est Dieu qui établit les autorités, nous devons les respecter. En dehors de cela, c’est interdit. Si c’est sa femme, il peut lui serrer la main. Si ce n’est pas le cas, c’est interdit.

Le musulman peut-il consommer la nourriture cuisinée par une femme non musulmane pour rompre le jeûne ?

Oui, il peut consommer la nourriture d’une femme non musulmane. Il n’y a pas de problème. Si la femme non musulmane n’est pas sa petite amie communément appelée copine, il peut consommer la nourriture qu’elle lui offre pour rompre son jeûne. Mais, si c’est sa copine, dans ce cas il n’a pas le droit de manger. C’est interdit parce que ce n’est pas sa femme. Ils ne sont pas mariés. S’il s’entête à manger, ça annule son jeûne. Il aura jeûné pour rien. Son jeûne et ses prières ne seront pas agréés par Dieu.

Peut-il consommer la nourriture de sa femme si elle est en période de menstrues ?

Il peut manger à partir du moment où c’est sa femme. La seule chose qu’il ne peut pas faire, c’est coucher avec elle. C’est tout. Pour le reste, il peut tout faire avec elle.

Pour les musulmans qui sont policiers et qui tuent des bandits en intervention pendant qu’ils jeûnent ou encore des gynécologues qui consultent des femmes pendant qu’ils jeûnent, est ce que leur jeûne est agréé par Dieu ?

Pour ces musulmans qui exercent des emplois délicats, leur jeûne est parfaitement valable. Les bandits sont des personnes qui ont choisi la mauvaise voie et c’est le rôle du policier de protéger les populations et leurs biens contre ce genre de personnes. Si le policier qui jeûne doit tuer un bandit pour le bien de la communauté, son jeûne est valable et est agréé par Dieu. Il en est de même pour le gynécologue qui est avant tout un agent de santé, un médecin. Il œuvre au bien-être de la femme. C’est son travail, on ne peut pas le blâmer pour cela.

Franck SOUHONE/Linfodrome

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.