Publicité temporaire en_tête
Header ad

Mali: Les prix de la viande et du riz baissent dès fin mars (gouvernement)

Mali: Les prix de la viande et du riz baissent dès fin mars (gouvernement)
468×60 content ad
Pour l’amélioration des conditions de vie de la population, le Gouvernement du Mali a décidé de baisser les prix de certains produits de première nécessité, notamment le riz et la viande, d’ici fin mars.

-un texte de Mahamadou Sarré-

La révélation a été faite par le Ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Ahmed Moussa, le jeudi 27 février dernier. C’est lors de l’ouverture des travaux de la 4e session de l’Assemblée consulaire de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM).

Inclus dans l’Accord du 29 janvier conclu avec l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), le Gouvernement mettra tout en œuvre pour améliorer les conditions de vie des populations. Ce, en baissant les prix des produits de première nécessité avant la fin du mois de mars. Aux dires du Ministre du Commerce et de la Concurrence, des actions concrètes sont en cours. «Je ne saurais aussi passer sous silence les efforts du Gouvernement pour stabiliser les prix à la consommation de produits susmentionnés, à travers le suivi régulier du marché et la mise en œuvre de diverses mesures de régulation des prix», a-t-il souligné.

Après avoir réaffirmé le soutien du Gouvernement à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), Alhassane Ag Ahmed Moussa a salué les efforts des opérateurs économiques. C’est précisément dans le cadre de l’approvisionnement régulier des marchés sur l’ensemble du territoire national et la stabilisation des prix des produits de première nécessité.

Il faut souligner que le Gouvernement, en signant le protocole d’Accord du 18 janvier 2019, a rappelé les efforts faits pour rendre disponibles et accessibles les produits de première nécessité.

Aussi, il s’est engagé à réduire le prix du riz et de la viande, au plus tard fin mars 2019 ; maîtriser les coûts de l’électricité, développer les énergies renouvelables ; développer la production et les branchements d’électricité.

Source : L’Observatoire

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.