Publicité temporaire en_tête
Header ad

Mali: La France refuse de quitter le pays, une nouvelle base militaire créée

Mali: La France refuse de quitter le pays, une nouvelle base militaire créée
468×60 content ad
La France a consolidé sa présence au Mali par la création d’une nouvelle base militaire non loin de la frontière du Burkina Faso, une zone où sont particulièrement présents les combattants de Daech actifs dans le grand Sahara.

Selon l’Agence France Presse (AFP) les travaux se poursuivent pour la construction de la nouvelle base, dans un lieu non loin de la localité de Gossi où des tentes ont été dressées de même que des dépôts. Selon l’AFP qui cite le commandant de la base ‘’celle-ci sera la base principale pour les opérations dans la région du Gourma où la menace est la plus importante’’.

 La nouvelle base est la plus récente dans le cadre de l’opération française Barkhane basée au Tchad et qui compte 4500 soldats qui mènent des opérations contre des centaines de combattants des groupes armés actifs au Sahel. La nouvelle base axera ses opérations sur la bande frontalière entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

Au cours des derniers mois les forces françaises ont livré d’importantes batailles aux combattants de Daech dans le nord-est du Mali, dans la région du Liptako, frontalière du Niger, mais les forces françaises envisagent actuellement d’élargir son action à l’ouest de la région du Gourma, dans le centre du pays, une région où se croisent les frontières entre le Mali et le Burkina.

Selon le commandant de l’opération Barkhane la zone du Gourma, au sud du fleuve Niger qui s’étend à certaines zones de Gao, Tombouctou et Mopti constitue des bases arrières pour les groupes extrémistes profitant de l’existence de forêts tout au long de la frontière du Burkina. Lors des dernières semaines les forces maliennes avaient subi d’importantes pertes dans le Gourma et un médecin français avait perdu la vie quand son véhicule avait sauté sur une mine.

Arouna Traoré

Articles similaires

1 Commentaire

  1. Avatar
    Ben

    Je ne pense pas que la France peut imposer une telle action au Mali et à ses voisins au risque que ces pays se retournent contre lui. Demandons à nos dirigeants de nous éclairer. Je n’ai jamais vu ni entendu cela. Le respect

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.