Publicité temporaire en_tête
Header ad

Léonard de Vinci : comment est-il mort ?

Léonard de Vinci : comment est-il mort ?
468×60 content ad
Léonard de Vinci, artiste emblématique de la Renaissance, est mort à Amboise, en Touraine, le 2 mai 1519 à l’âge de 67 ans. Dans quelles circonstances ? Serait-il mort dans les bras de François Ier ?

En 1515Léonard de Vinci rencontre le roi de France François Ier à l’occasion d’une entrevue entre ce dernier et le pape Léon X. François Ier invite Léonard à s’installer en France, où il est hébergé au château du Clos Lucé, non loin du château d’Amboise. L’artiste se rend dans sa nouvelle demeure à dos de mulet, accompagné de ses assistants Francesco Melzi et Salai. Fasciné par Léonard de Vinci, François Ier le nomme « premier peintre, premier ingénieur et premier architecte du roi » et lui accorde une pension de mille écus par an. Léonard travaille sur de nombreux projets de palais et de canaux, et organise des fêtes somptueuses pour le roi.

La mort de Léonard de Vinci représentée par Jean-Auguste-Dominique Ingres. Léonard de Vinci a passé plusieurs années en France à l’invitation de François Ier. © Wikimedia Commons, DP

La mort de Léonard de Vinci

Avant son arrivée en France, Léonard de Vinci est déjà souffrant. Dès 1517, il est victime d’une paralysie partielle de la main droite. En 1519, il sent que ses forces l’abandonnent et rédige son testament le 23 avril. Dispensé du droit d’aubaine (droit qui permet au souverain d’hériter des biens d’un étranger à la mort de ce dernier), il lègue la plupart de ses instruments et de ses œuvres à Francesco Melzi, et d’autres biens à ses serviteurs. Le 2 mai, Léonard décède de maladie. Conformément à ses dernières volontés, il est enterré à Amboise.

À savoir

Selon la légende, Léonard de Vinci serait mort dans les bras de François Ier. Son premier biographe, Vasari, dépeint ainsi la fin du génie florentin dès 1550. Les peintres François-Guillaume Ménageot et Jean-Auguste-Dominique Ingres la représenteront de la même façon, Léonard de vinci mourant dans les bras de son protecteur. L’histoire est belle, mais peu probable, car le roi François Ier était en réalité au château de Saint-Germain-en-Laye au moment du décès.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.