Publicité temporaire en_tête
Header ad

Législatives au Bénin : la base pointe du doigt la « légèreté » des leaders de l’opposition

Législatives au Bénin : la base pointe du doigt la « légèreté » des leaders de l’opposition
468×60 content ad
Alors que le pays s’oriente vers des législatives inédites, sans aucune liste de l’opposition, celle-ci dénonce la « poussée dictatoriale » du président Patrice Talon. Mais certains militants dénoncent également le manque de préparation des leaders, les accusant d’avoir prêté le flanc à leur propre exclusion du processus électoral.

« Engagement aveugle », « manque de stratégie voire de lucidité »… Plusieurs militants de l’opposition, rencontrés à Cotonou la semaine dernière, osent, à demi-mots, faire leur mea culpa dans l’impasse politique que subit actuellement le Bénin, l’une des démocraties les plus stables du continent.

Certains soutiennent que l’opposition a fait preuve de « légèreté et de négligence » dans l’obtention du fameux certificat exigés aux partis politiques, censé garantir leur conformité à la nouvelle Charte des partis politiques. Ce document, délivré par le ministère de l’Intérieur sur la base d’une liste établie conformément aux dispositions de la nouvelle charte des partis politiques adoptée le 7 septembre 2018. (…) Acheter et lire le reste de l’article.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.