Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 
Publicité temporaire en_tête
Header ad

ISAF, les Investisseurs Sans Frontières montent au front

ISAF, les Investisseurs Sans Frontières montent au front
468×60 content ad
ISAF, Investisseurs Sans Frontières est une association qui a été portée sur les fonts baptismaux le vendredi 18 janvier de l’an de grâces 2019. C’était dans la salle de réunion du Conseil national du patronat du Burkina Faso à Ouagadougou, dans une ambiance tout autant studieuse que conviviale.  Avec la complicité rigoureuse et bien appréciée du président de séance du jour, le dynamique directeur général de Allianz Burkina assurance et assurance vie, Monhammed Jean Innocent Compaoré, la réunion a permis de mettre en place l’organe dirigeant de ISAF, après lecture et adoption des statuts et règlement intérieur, les textes fondateurs de la structure.

L’Assemblée générale constitutive qui a donné naissance officielle à l’association Investisseurs Sans Frontières (ISAF), n’était en réalité qu’un tremplin pour des entrepreneurs burkinabè et africains d’affirmer et d’afficher leur volonté de faire bouger les lignes du développement de l’Afrique. Ils sont une trentaine sur place au Burkina, tous dirigeants d’entreprises ayant pignon sur rue sur le plan national mais aussi hors des frontières. Tous animés de la soif altruiste mais surtout l’ambition de contribuer à attirer des investissements au profit de la mère patrie, de développer un partenariat sud sud très fort, de profiter du vaste marché Africain qui représente plus d’un milliard d’habitants, ils sont déterminés à multiplier les actions allant dans le sens de booster l’économie burkinabè vers l’émergence. Mais malgré son engagement et le relationnel très étoffé de ses membres, ISAF n’entend pas aller en solo. Sa partition, comme l’a révélé son président fondateur, le patron de BURVAL, Arouna Nikiema, ISAF la déroulera dans un ensemble harmonieux, une symphonie jouée par tous les acteurs de la vie socio-économique, et tout regroupement ayant à cœur d’améliorer le quotidien des Africains. L’assemblée générale a par ailleurs décidé de faire du Burkina Faso, le siège statutaire permanent de cette association internationale. ISAF ambitionne à moyen terme de mailler l’Afrique par la création de filiales partageant les mêmes valeurs.

Arouna Nikiema

C’est dans cette logique de mutualisation des ressources et surtout des initiatives de ses membres que l’association entend œuvrer, au dire de M. Nikiema, dans le respect des normes légales et réglementaires en vigueur au Burkina Faso et pour la préservation de tous les intérêts de ceux qui l’animent. ISAF reposera donc sur le socle de l’unité dans la diversité pour l’accomplissement de ses nobles objectifs. Ainsi, elle travaillera, entre autres, à: favoriser par ses actions la promotion et le développement, au Burkina Faso et partout en Afrique, des investissements directs et indirects; s’associer à l’élaboration et à la promotion de toute politique publique tendant à promouvoir et à favoriser l’investissement privé et le développement du secteur privé au Burkina Faso et partout en Afrique; assurer le suivi régulier des problèmes généraux, d’ordre économique, juridique, fiscal et social auxquels ses membres sont confrontés, au Burkina Faso et partout en Afrique, et participer à leur apporter des solutions souhaitées à travers le lobbying; représenter la collectivité de ses membres auprès des autorités publiques, des organismes patronaux et groupements professionnels du Burkina Faso, de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine (UA) et auprès des organisations multilatérales qui sont présentes sur le territoire du Burkina Faso; établir et entretenir une chaîne de solidarité permanente entre ses membres et leur apporter toutes informations utiles pour la conduite et le développement de leurs activités au Burkina Faso et partout en Afrique.

Misant sur un spectre large mais rassembleur, « Investisseurs Sans Frontières » prend en compte les investisseurs, personnes physiques ou morales, qui sont ressortissantes d’un État reconnu sur le plan international. Comme pour faire la preuve de leur volonté d’aller vite, et de faire du temps un allié de choix, les «Isafiens et Isafiennes» ont, à travers des élections sans heurt, constitué un bureau d’une vingtaine de personnes ayant toutes pour ADN commun, la quête de l’excellence.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.