Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Haïti: le Gouvernement cède devant l’opposition

Haïti: le Gouvernement cède devant l’opposition
468×60 content ad
Le Député pro-gouvernemental de Kenscoff, Alfredo Antoine (KID), a confirmé lundi, qu’un nouvel arrêté présidentiel mentionnant le nom des 18 ministres du nouveau Gouvernement sera publié dans le journal officiel Le Moniteur très prochainement, bien qu’il désapprouve les arguments des 4 sénateurs de l’opposition fondés selon-lui, sur une mauvaise interprétation de la loi dans une démarche qu’il qualifie de dilatoire.

Une position que ne partage pas son collègue le Député de Marigot, Déus Deronneth (PONT) qui y voit plutôt une décision de sagesse.

Par ailleurs le Député Antoine se range au côté du Président de la Chambre basse en ce qui concerne la volonté des députés de tenir la séance de ratification de l’énoncé de Politique Générale du Premier Ministre, même si le processus est suspendu au Sénat.

Une démarche à laquelle s’oppose catégoriquement les députés minoritaires de l’opposition qui exigent de la Chambre basse d’abandonner l’idée de tenir une séance avant la fin du processus de ratification mis en continuation au Sénat, bien que rien dans la Constitution ne s’oppose à la démarche des députés. Toutefois selon nos sources, il semble que les députés de l’opposition souhaitent favoriser le débat comme moyen de s’opposer plutôt que la perturbation et l’affrontement comme cela s’est passé au Sénat.

Le Député Antoine affirme qu’une fois les noms des ministres publiés dans le Journal officiel le Moniteur, le Président du bureau recevra une correspondance formelle pour réclamer la convocation de la séance de ratification du Premier Ministre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.