Publicité temporaire en_tête
Header ad

France: L’arrêt des soins prodigués à Vincent Lambert a commencé, malgré l’opposition de ses parents

France: L’arrêt des soins prodigués à Vincent Lambert a commencé, malgré l’opposition de ses parents
468×60 content ad
L’arrêt des soins prodigués à Vincent Lambert a débuté, lundi 20 mai, au CHU de Reims, a appris France 3 de plusieurs sources proches de la famille du patient. Le début de cette procédure était prévu dans la semaine. Dimanche, les avocats des parents, qui s’opposent à cette décision, avaient annoncé le dépot de plusieurs recours lundi. Vincent Lambert est plongé dans un état végétatif depuis dix ans.

Le Conseil d’Etat avait validé le 24 avril l’interruption des traitements qui le maintiennent en vie. Depuis, la Cour européenne des droits de l’homme et le tribunal administratif de Paris ont rejeté des demandes de suspension de cette décision déposées par les parents de Vincent Lambert.

Le Comité international des droits des personnes handicapées de l’ONU avait en revanche demandé de surseoir à toute décision sur les soins de ce patient le temps d’instruire le dossier, mais la France n’est pas tenue de respecter cet avis.

Vincent Lambert est hospitalisé en état végétatif depuis un accident de la route, en 2008, qui l’a rendu tétraplégique. Son cas fait l’objet d’une longue bataille juridique qui divise sa famille : ses parents, un frère et une sœur s’opposent à l’arrêt des soins ; son épouse et son neveu, en revanche, affirment qu’il avait pris position contre tout acharnement thérapeutique, bien qu’il n’ait pas laissé de directives anticipées.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.