Publicité temporaire en_tête
Header ad

France: A Thouars, l’opposition fait entendre sa voix

France: A Thouars, l’opposition fait entendre sa voix
468×60 content ad
Lors du conseil municipal qui s’est tenu jeudi soir, les élus de Thouars ont bel et bien voté, comme prévu, toutes les délibérations à l’ordre du jour. Néanmoins, le volet sur le réaménagement du secteur commercial du centre-ville (lire la NR du 21 décembre) a fait débat, l’opposition ayant fait entendre ses arguments.

D’abord, la conseillère départementale Esther Mahiet-Lucas fait le constat que les gens ne peuvent pas s’y garer en semaine car des voitures occupent les places à longueur de journée, voire une semaine tout entière. « Nous pensons par exemple à mettre en place des dispositifs pour ne pas pouvoir stationner dans la rue plus de quarante-cinq minutes », répond Patrice Pineau. Le débat pour des ajustements reste ouvert.

Alain Dumont s’est montré quant à lui véhément principalement sur la forme, non sur le fond. « Y a-t-il urgence à lancer ces études maintenant alors que nous aurions pu en débattre avec les élus du Grand Thouars très prochainement ? Nous sommes tous concernés et je trouve normal d’intégrer les nouveaux venus à ces décisions », envoie-t-il au maire, lui reprochant au passage, en délibérant juste avant la fusion, de mépriser les autres communes. « Si j’ai proposé ce sujet lors de ce conseil municipal, c’est que j’estime que c’est urgent. Mais surtout, il s’agit d’un travail préparatoire. Nous tirerons les conclusions en cours d’année et alors la décision sera prise collégialement, par les 76 élus, qui seront tous étroitement associés à ce projet », rétorque le premier édile. Un argumentaire qui ne convainc que partiellement le membre de l’opposition qui, au final, au moment du vote, s’abstient. « Il est nécessaire d’agir, mais j’aurais préféré qu’on attende deux ou trois mois de plus », insiste-t-il.

Source : lanouvellerepublique

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.