Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Fête de l’Indépendance en Côte d’Ivoire: Urgences Panafricanistes dénonce une “escroquerie intellectuelle”

Fête de l’Indépendance en Côte d’Ivoire: Urgences Panafricanistes dénonce une “escroquerie intellectuelle”
468×60 content ad
Dans une note parvenue à Carredirect info, la voix des opposants, ce mercredi 07 Août, les dirigeants du mouvement (ONG) Urgences Panafricanistes de Kemi Seba, section Côte d’Ivoire interpellent la jeunesse ivoirienne en particulier, et la jeunesse africaine dans son ensemble à lutter contre les actions de l’impérialisme de l’occident en Afrique. Seule l’union dans la lutte donnera à l’Afrique sa vraie Indépendance. Lire la note…

[ URPANAF CIV S’INSURGE CONTRE LA FÊTE DE L’INDÉPENDANCE]

C’est avec un sentiment de tristesse mais aussi de révolte que l’ONG Urgences Panafricanistes CIV, en prélude du 7 Août s’est rendu en ce jour mardi au rond point de la Riviera 2 pour dire non à cette escroquerie intellectuelle et à cet énième manque de respect dont la Côte d’Ivoire en particulier et les pays africains de manière générale sont victimes.

Il était question pour nous de rappeler à toute cette jeunesse Ivoirienne et africaine que les attributs d’indépendance et de souveraineté comme la politique économique et monétaire, l’armée, la politique étrangère et la défense strategique de nos États se trouvent toujours entre les mains de la France.

À cet effet, devons-nous parler de fête d’indépendance demain 7 Août où de fête de dépendance lorsque les matières premières strategiques de la Côte d’Ivoire en particulier et de toute l’Afrique en général ne profitent pas au peuple africain mais plutôt à l’occident ?

Pouvons-nous parler de souveraineté lorsque L’Afrique est considéré comme le réservoir et la poubelle de toute l’humanité?

Pouvons-nous parler d’indépendance quand la France viole la constitution de nos Etats?

Pouvons-nous parler d’indépendance lorsque l’armée française bombarde les symboles de nos États ( Palais présidentiel, résidence du chef de l’État) comme cela s’est fait en Côte d’Ivoire.

Il est grand temps pour Les africains de favoriser la mise en place d’un projet politique et économique commun afin de prendre en main notre destin, avoir une armée continentale, avoir un certain nombre d’institutions que proposait le Pr Kwame N’krumah en 1963 à Addis-Abeba

L’option du développement économique va de paire avec le projet de l’intégration africaine qui demeure une exigence géostratégique majeure.

Kossougro AKA, Chargé des relations extérieures de l’ONG URPANAF CIV.

 

Carredirect info (contact@carredirect.info)

Articles similaires

1 Commentaire

  1. Avatar
    Jubert

    la fête de l’indépendance est faite pour les pays indépendants et souverains pas pour les colonisés et autres esclaves indignes qui ne méritent pas que l’on s’apitoie sur leur sort car ils sont sans cœur et sans courage..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.