Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Exposition de la viande au Mali: quels risques pour la santé des populations ?

Exposition de la viande au Mali: quels risques pour la santé des populations ?
468×60 content ad
Au Mali, la viande est produite, transportée et vendue dans des conditions d’hygiène parfois peu recommandables. Cette exposition de la viande à Bamako faciliterait son infection par les microbes transmis par des mouches. Le Journal Scientifique et Technique du Mali a rencontré l’hygiéniste Moussa Ag Hama, point focal du Projet d’appui à l’Eau, l’Assainissement et l’Hygiène (WASH).

-Un texte de Hadjiratou Maïga-www.jstm.org-

«De toutes les parties du corps, les pattes et ailes des mouches montrent la plus grande diversité microbienne», explique Moussa Ag Hama. «Ce qui démontre, selon lui, qu’en se posant simplement sur  la nourriture ou sur toute autre surface, les mouches peuvent répandre un grand nombre de bactéries». Selon l’hygiéniste, les mouches peuvent transmettre des micro-organismes aux aliments et aux surfaces par trois leviers: la régurgitation pendant leur repas, par l’excrément et par la contamination mécanique via le contact de leur corps.

Cela conduit très souvent dans le cas de la nourriture à une prolifération des maladies diarrhéiques. Il existe, en général, deux modes d’infection de la viande par les mouches, explique Ag Hama. Pour la viande cuite et prête à la consommation,  celle-ci  ne passe plus un autre traitement. Cela explique que les personnes  ingèrent  directement tous les micro-organismes posés au contact avec une mouche.(…)lire la suite sur JSTM.ORG

Source : jstm

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.