Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Côte d’Ivoire: Koua Justin appelle à “mettre fin au pouvoir Ouattara”, ce qu’il dit des années de règne du Rhdp

Côte d’Ivoire: Koua Justin appelle à “mettre fin au pouvoir Ouattara”, ce qu’il dit des années de règne du Rhdp
468×60 content ad
C’est un Koua Justin, secrétaire général adjoint du Front populaire ivoirien (Fpi) de la tendance ‘’Gbagbo ou rien’’, confiant en une Côte d’Ivoire nouvelle sans le régime Ouattara qui s’est exprimé le samedi 13 juillet 2019 dans la localité de Bonon-Zaguiéta. En tournée de mobilisation de ses troupes en vue de la victoire de sa formation politique à la présidentielle d’octobre 2020, Koua Justin n’est pas allé du dos de la cuillère pour assener ses vérités au pouvoir d’Abidjan.

« Nous devons sauver la Côte d’Ivoire, car elle est menacée. Car Ouattara a mis le pays en danger. Tous les secteurs d’activité sont en danger. A l’école, on a légalisé la fraude. On distribue les diplômes comme des galettes. Dans les hôpitaux, les malades sont condamnés à mourir, parce qu’on ne peut plus se soigner en Côte d’Ivoire. En plus la Côte d’Ivoire croule sous le poids de la dette. Ouattara endette le pays à partir de ses rêves. La nationalité ivoirienne se distribue comme des amuse-gueule. On parle d’apatride pour donner la nationalité à des personnes étrangères.», a dit Koua Justin.

Selon Koua Justin, la Côte d’Ivoire est devenue un fonds de commerce pour le président de la République, Alassane Ouattara. Il en veut pour preuve, le coût de la Carte nationale d’Identité (Cni). En effet, chaque Ivoirien devra débourser la somme de 5.000 F cfa pour le renouvellement de sa Cni. « Ce que le président Gbagbo a fait gratuitement pour les Ivoiriens, Ouattara y trouve un moyen de s’enrichir. Aujourd’hui, Ouattara dit que chaque Ivoirien doit débourser la somme de 5.000 Fcfa pour avoir une carte d’identité. Alors qu’on nous parle de croissance à deux chiffres. Et pourtant, Laurent Gbagbo assurait la gestion de l’Etat alors que le pays était à moitié occupé par la rébellion. Malgré cela, Laurent Gbagbo gérait correctement tout, il payait les salaires et il a fait confectionner gratuitement la carte nationale d’identité. Mais Ouattara, avec l’entièreté du pays retrouvée, veut davantage appauvrir les Ivoiriens. La Côte d’Ivoire est devenue une boutique pour lui.», a fait savoir le secrétaire général adjoint du Front populaire ivoirien.

Eu égard à ce tableau peu reluisant, Koua justin, a appelé l’opposition dans toute sa composante à une mobilisation en vue d’éjecter le président Alassane Ouattara du fauteuil présidentiel en octobre 2020. Pour Koua justin, nul doute, Laurent Gbagbo demeure la personne idéale dont la Côte d’Ivoire a besoin pour amorcer son réel développement économique. « Pour l’honneur des Ivoiriens, pour la dignité des Ivoiriens, le Fpi doit remporter les élections avec Laurent Gbagbo, le sauveur de la Côte d’Ivoire. Celui qui vient sauver les Ivoiriens est en route pour son pays. Gbagbo Laurent vient et il y a urgence. Car après avoir expérimenté la gestion de Ouattara qui avait promis de changer leur vie, les Ivoiriens souffrent et vivent dans la misère. A commencer par le monde paysan. Les prix du kg du cacao, du café, de l’anacarde, de l’hévéa sont les plus misérables. Sous Gbagbo, les prix de ces produits étaient bons. En 2020, tu es Fpi, tu es Pdci, tu es Ivoirien, ta mission est de faire en sorte que le régime Ouattara prenne fin.», a martelé Koua Justin.

Maxime KOUADIO/linfodrome

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.