Publicité temporaire en_tête
Header ad

Côte d’ivoire : éjecté de l’APF, Guillaume Soro placé sous surveillance militaire ?

Côte d’ivoire : éjecté de l’APF, Guillaume Soro placé sous surveillance militaire ?
468×60 content ad
Après avoir refusé de faire partir du RHDP unifié mis en place par son désormais ancien allié, le député de Ferkessédougou, Guillaume Soro a ainsi signé un acte de divorce avec Alassane Ouattara. Plusieurs tractations ont été menées pour isoler Soro de la scène politique ivoirienne. Non content de cela, la Lettre du Continent rapporte que, les autorités ivoiriennes ont décidé de mettre les services de renseignement aux trousses de l’ancien PAN.

C’est presqu’une suite de problèmes pour Guillaume Soro. Après son éviction de la tête de l’AN de Côte d’Ivoire, il a connu un véritable revers à l’Assemblée parlementaire Francophone (APF) d’où il a été éjecté. En difficulté sur la scène politique désormais, Guillaume Soro n’est pourtant pas au bout de ses peines ; la Lettre du Continent rapporte que le régime du président Alassane Ouattara entend mettre à ses trousses, les services de renseignements du pays afin de suivre ses moindres faits et gestes. On se souvient qu’il y a quelques mois, Soro avait indiqué être surveillé dans sa résidence à Abidjan et donc s’était retiré dans le nord du pays. Cette fois que va-t-il faire, lui qui se retrouve de plus en plus isolé politiquement ?

Les choses ont commencé par mal tourner entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara après que ce dernier a émis l’idée d’une coalition de plusieurs partis politiques en vue de former un grand parti unifié. Soro a refusé d’adhérer au RHDP unifié et a donc été éjecté du tabouret parlementaire. Devenu un opposant au régime, il a créé le Comité politique pour aller à la quête du « fauteuil » présidentiel. Une quête qui, jusque-là ne lui rapporte que des ennuis et difficultés.

Toutefois, l’ancien chef rebelle peut toujours compter sur des alliés d’envergure comme le puissant patron du PDCI Henry Konan Bédié qui envisage former une plateforme politique pour évincer Ouattara du pouvoir avec pour membres, lui-même, Soro et surtout l’homme le plus redouté par Ouattara, Laurent Gbagbo.

Source: BeninwebTV

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.