Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Côte d’Ivoire: Après Sangaré, Gossio et Abouo N’Dor; Sery Bailly, l’ex-ministre de Gbagbo est décédé

Côte d’Ivoire: Après Sangaré, Gossio et Abouo N’Dor; Sery Bailly, l’ex-ministre de Gbagbo est décédé
468×60 content ad
Le professeur Sery Bailly est décédé dimanche 2 décembre 2018. Il vient rallonger la liste des illustres personnages de la politique ivoirienne décédés les uns après les autres ces derniers mois. Cet homme de langue et grand écrivain était ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique sous le régime de Laurent Gbagbo.

La saignée dans les rangs des grandes figures du Front Populaire Ivoirien (FPI) se poursuit. Alors que le parti de Laurent Gbagbo revient à peine du cimetière de Williamsville où il a enterré son président par intérim Abou Drahamane Sangaré qu’il va déjà se préparer à d’autres funérailles.

Le brillant professeur en langue et civilisation Sery Zacharie Bailly est décédé dimanche, à 70 ans. Cette belle plume avait écrit l’oraison funèbre de son ami Abou Drahamane Sangaré qu’il vient de suivre dans l’au-delà. Cet ancien ministre de la communication de Laurent Gbagbo avait cédé son poste à Guillaume Soro après les accords de Marcoussis. Il devait s’envoler pour les USA pour y recevoir des soins plus poussés.

Ce grand homme de la politique ivoirienne, discrète depuis la fin de la crise, ne prendra pas l’avion puisqu’il a tiré sa révérence ce dimanche.

Après l’ancien ministre de la Construction M. Raymond Abouo N’Dori, Marcel Gossio, ex tout puissant patron du Port autonome d’Abidjan et Abou Drahamane Sangaré, intime du prisonnier de Scheveningen, le FPI de Laurent Gbagbo perd de nouveau un de ses hauts cadres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.