Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Côte d’Ivoire: Après le décès d’Arafat DJ, les cortèges de motos interdit à Gagnoa

Côte d’Ivoire: Après le décès d’Arafat DJ, les cortèges de motos interdit à Gagnoa
468×60 content ad
Impossible de ne pas connaître DJ Arafat en  Afrique francophone ! L’artiste africain a été victime d’un grave accident de moto dans la nuit de dimanche à lundi 12 août à Abidjan. L’auteur de Moto Moto, titre de son dernier single, cet amoureux de la vitesse, transporté à l’hôpital entre la vie et la mort, n’a pas survécu à ses blessures. Suite à cette mort tragique, les autorités de Gagnoa décident d’interdire les cortèges de motos dans la ville.

Le préfet par intérim de Gagnoa, Anoh Angoratchi Noël, a annoncé lundi, qu’il compte interdire bientôt, les cortèges d’engins à deux roues et motos, conduits dans la ville, par des individus, souvent sans casque. «Nous allons commencer par interdire les cortèges de motos », a déclaré M. Anoh, lors du salut aux couleurs, déplorant les nombreux accidents.

-lire aussi- Hamed Bakayoko, Président des Francs maçons en Côte d’Ivoire explique pourquoi Arafat DJ est mort

Se prononçant sur les comportements d’incivismes dont font preuve de nombreux jeunes de la ville dans la conduite de ces engins, le préfet envisage tenir des rencontres de sensibilisation et d’information avec les responsables des sous-quartiers et chefs de familles. L’honneur au drapeau est une cérémonie solennelle qui se tient tous les premiers lundis du mois.

Ani BOLI | Carredirect info

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.