Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Côte d’Ivoire : 3 candidats s’affrontent pour prendre la tête de la FESCI

Côte d’Ivoire : 3 candidats s’affrontent pour prendre la tête de la FESCI
468×60 content ad
La Fédération des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (FESCI) tient son X è congrès électif depuis vendredi 31 mai 2019 dans l’enceinte de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody.

L’union des anciens de la FESCI (UNA-FESCI) prend une part active dans la bonne tenue du dixième congrès de la Fédération des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire, qui se tient actuellement à Abidjan. Vendredi 31 mai, à l’ouverture du congrès, tout le gotha de l’UNA-FESCI a marqué sa présence auprès de leurs jeunes frères. Ces ainés entendent permettre à leurs cadets de réussir un processus démocratique, inclusif et apaisé au sortir du duquel la FESCI va entrer dans sa destinée spirituelle. Celle d’être un vivier de production de grands esprits intellectuels, de hauts cadres et surtout des acteurs de développement et de paix.

« Ce congrès va permettre à la FESCI d’entrer dans sa destinée spirituelle. Après ce congrès, les membres et les ex-membres de la FESCI deviendront de grands esprits intellectuels, des Directeurs Généraux, des hauts cadres, des Présidents de la République », dira le Président Ahipeaud Martial. Placé sous le thème : “Quelle FESCI pour un système éducatif excellent ?”, le 10ème congrès de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) qui s’est ouvert ce vendredi, sous le signe de la responsabilité et de la maturité, a enregistré la présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dr Albert Mabri Toikeuse.

« Chaque génération a sa mission. Quel que soit celui qui va gagner, travaillez avec nous à construire l’école qui prépare l’avenir de la Côte d’Ivoire », a conseillé Mabri Toikeusse. En attendant l’élection à proprement dite du nouveau secrétaire général de la FESCI ce Samedi 01 juin, trois candidats sont en lice pour succéder à Assi Fulgence. Il s’agit du secrétaire général adjoint 1 sortant, Allah Saint Clair dit “National Makelélé”, du secrétaire général adjoint 2 sortant, Jean Yves Gnahoré Bougnon alias “National Commissaire”, et du secrétaire à l’organisation du bureau national exécutif sortant, Toukpo Marcel Gilles.

Source : Afrique-sur-7

Articles similaires

1 Commentaire

  1. Avatar
    Mamadou coulibaly Blackys

    Je viens de découvrir ce journal…Je le souhaite très respectueux des règles du vrai journalisme

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.