Publicité temporaire en_tête
Header ad

Ce qu’il en est de la plainte déposée par Maurice Kamto contre Paul Biya à l’Union Africaine

Ce qu’il en est de la plainte déposée par Maurice Kamto contre Paul Biya à l’Union Africaine
468×60 content ad
Il y a 2 mois, l’UA donnait 60 jours à Kamto pour prouver que l’élection présidentielle n’était pas transparente. L’UA avait aussi donné 60 jours au gouvernement camerounais pour montrer que Biya avait été élu à la régulière, dans un scrutin où il y eu égalité de chance pour les candidats

Une semaine après ce délai de l’UA , le citoyen KAMTO a déposé ses arguments à Banjul.60 jours après le gouvernement n’a toujours pas déposé ses arguments. Ses avocats ont demandé encore un mois, mais refus du tribunal de l’UA qui lui a accordé 14 jours maximum.

Il faut préciser que c’est ce tribunal qui , au vu des arguments des deux parties, va dire s’il y a lieu d’ouvrir un procès sur les élections au Cameroun pouvant aboutir au recomptage ou à l’annulation de l’ élection présidentielle.
Déjà l’UA a activé le volet diplomatique pour parer à une éventualité d’annulation. Le Forum qui réunit des anciens chef d’État a écrit Biya ( nous avons le courrier ) pour l’informer qu’une réunion de Haut niveau se tiendra pour examiner la situation politique du Cameroun eu égard à la position du Conseil de Sécurité et du Parlement Européen. Biya n’a toujours pas répondu. Mais cette réunion se tiendra d’ici peu.

Mathieu Youbi

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.