Publicité temporaire en_tête
Header ad

Cameroun : Présidentielle 2018, l’opposant Kamto annonce sa victoire

Cameroun : Présidentielle 2018, l’opposant Kamto annonce sa victoire
468×60 content ad
Sans surprise, l’opposant Maurice Kamto revendique la victoire 24 heures après l’élection présidentielle de dimanche dernier alors que se poursuivent les opérations de dépouillement.

—Un texte de Armand Ougock, Yaoundé —

« J’ai reçu pour mission de tirer le penalty, je l’ai tiré, le but a été marqué.
J’ai reçu du peuple Camerounais un mandat clair, et je m’y attellerai.
J’exhorte le président sortant à œuvrer pour une transition paisible », a déclaré Maurice Kamto en conférence de presse ce lundi.

La déclaration de Maurice Kamto n’est pas une surprise. Le candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc), a une stratégie savamment préparée.

Vendredi dernier, 48 heures avant le scrutin, le directeur de campagne de Maurice Kamto avait indiqué qu’aucun autre résultat en dehors de la victoire de son candidat ne sera accepté.

« Lorsque les résultats seront publiés, si on constate qu’il y a des fraudes nous allons contester vainement, même si nous devons utiliser une certaine brutalité. Nous avons des équipes préparées sur le terrain », avait déclaré Paul Éric Kingue.

En réaction, le gouvernement avait mis en garde les auteurs des violences, «nous prenons à témoin la communauté nationale et internationale, le MRC programme des violences après les résultats de l’élection présidentielle du 7 octobre prochain », affirmait Issa Tchiroma Bakary le ministre Camerounais de la communication.

« Nul n’est au-dessus de la loi. Les auteurs des actes de violences répondront devant les institutions. Et Maurice Kamto  en sera comptable », ajoutait Atanga Nji le ministre de l’Administration territoriale.

« Toute forme de remise en cause du verdict des urnes en dehors des voies légales, ne sera tolérée », prévenaient conjointement les membres du gouvernement.

Garga Haman Adji, autre candidat à la présidentielle, a condamné l’attitude de Maurice Kamto qui s’est déclaré vainqueur.

«Il y a des gens qui sont pressés de devenir président de la République et qui s’auto proclament élus sur les réseaux sociaux. C’est ridicule. Soyons sérieux et attendons les résultats du  Conseil constitutionnel », a déclaré le candidat de l’ADD qui participe à l’élection présidentielle pour la 3e fois.

Pour rappel, le conseil constitutionnel a l’exclusivité de la proclamation des résultats. Il dispose pour cela, d’un délai de 15 jours.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.