Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Cameroun : 41 militants de l’opposition condamnés à six mois de prison

Cameroun : 41 militants de l’opposition condamnés à six mois de prison
Crédit photo -/- image d'illustration
468×60 content ad
Quarante-et-un militants de l’opposition camerounaise ont été condamnés jeudi à Douala à six mois de prison ferme pour avoir participé à des manifestations contestant le résultat de l’élection présidentielle d’octobre dernier, ont déclaré le 9 août des avocats de leur parti, le MRC.

Les condamnés avaient manifesté à Douala pour contester la réélection du président Paul Biya et l’arrivée à la deuxième place de Maurice Kamto, candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC). Entre octobre de l’an dernier et juin de cette année, de nombreux militants, dont Maurice Kamto lui-même, ont été arrêtés lors de manifestations.

Aucun des militants condamnés jeudi n’était présent lors du jugement. Six d’entre eux sont actuellement en prison, notamment la célèbre avocate camerounaise Michèle Ndoki. Les autres comparaissaient libres.

-lire ausi- Cameroun: 178 personnes interpellées après une violente mutinerie à la prison centrale de Kondengui

« Incompréhensible »

Selon Fidèle Djoumbissie, avocat et responsable du MRC dans la région, la décision fera « certainement l’objet d’appel », après concertation de la direction du parti. « Il est incompréhensible qu’après avoir arrêté les poursuites, le tribunal ait subitement repris le procès contre nos camarades », a commenté Me Djoumbissie.

En décembre, les poursuites contre les manifestants d’octobre avaient été arrêtées avant de reprendre ces derniers mois.

Source

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.