Publicité temporaire en_tête
Header ad

Burkina- Selon l’archevêque Ouedraogo: Diendéré “ne voyait pas autre alternative que d’assumer le coup d’Etat”

Burkina- Selon l’archevêque Ouedraogo: Diendéré “ne voyait pas autre alternative que d’assumer le coup d’Etat”
468×60 content ad
L’archevêque de Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du Burkina, Monseigneur Paul Ouedraogo a affirmé que le général Gilbert Diendéré, principal accusé au procès putsch manqué du 16 septembre 2015, “ne voyait pas autre alternative qu’assumer le coup d’Etat”.

Paul Ouedraogo soutient que Diendéré ne cherchait que la “fin de la transition”

“Diendéré ne cherchait pas autre solution que la fin de la transition et ne voyait pas autre alternative que d’assumer le coup d’Etat”, a déclaré Monseigneur Ouedraogo.

“Le vin est tiré, il faut le boire”, a dit Monseigneur Paul Ouedraogo, citant les propos de Gilbert Diendéré.

Convié par l’ex-chef d’état-major le général Pingrenoma Zagré pour prendre part aux côtés de la hiérarchie militaire à une réunion du 16 septembre 2015 avec le général Diendéré, l’archevêque de Bobo-Dioulasso dit “avoir pensé qu’il s’agissait d’une énième crise de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP, unité d’élite), auteur du coup d’Etat.

Après l’exposé du général Diendéré qui a expliqué qu’il était “difficile” pour le RSP de faire marche arrière, une délégation composée de quatre personnes dont lui-même a décidé de se rendre au camp des soldats, pour tenter de convaincre la troupe à renoncer au mouvement.

Il a évoqué des “menaces avec un ton discourtois et arrogant “de sous-officiers du RSP, lors des échanges au camp Naaba Koom avec ces soldats.

Mais face au refus de Gilbert Diendéré et du RSP de renoncer au putsch, l’ex-chef d’état-major de Blaise compaoré ayant fait “une proclamation” de coup d’Etat à leur retour du camp Naaba Koom, Monseigneur Paul Ouedraogo dit s’être retiré de la réunion en assurant la hiérarchie militaire de ses prières pour une sortie de crise.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.