Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Burkina : François Compaoré a peur de rentrer dans son propre pays. Les détails

Burkina : François Compaoré a peur de rentrer dans son propre pays. Les détails
468×60 content ad
Le frère cadet de l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré, résident en France, est accusé d’avoir commandité l’assassinat du journaliste Norbert Zongo en 1998. Dans le feuilleton judiciaire qui se poursuit, la plus haute juridiction judiciaire française a validé la demande d’extradition de François Compaoré vers le Burkina. Ce dernier n’entend pas se laisser extrader vers le pays des hommes intègres, en dépit de la décision de la Cour de cassation française.

Arrêté à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle en provenance d’Abidjan, le 29 octobre 2017, et placé sous contrôle judiciaire, François Compaoré était empêtré dans un marathon judiciaire, dont l’apothéose a été sonnée, le 4 juin dernier, par la Cour de cassation française.

La plus haute juridiction d’ordre judiciaire de l’Hexagone a en effet validé l’extradition de « Petit président » dans l’affaire de l’assassinat du journaliste Norbert Zongo.

Mais cette extradition ne sera effective qu’après une décision du Conseil d’État.

Mais, quel que soit ce que décidera le CE français, François Compaoré n’a pas l’intention de quitter Paris, la Ville lumière où vivent son épouse et ses deux enfants. En dépit du fait qu’il lui est fait injonction de pointer deux fois par semaine au Commissariat.

Dans son bras de fer pour ne pas être ramené à Ouagadougou, François reçoit le soutien quasi-permanent de son frère aîné, l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré, qui lui passe de réguliers coups de fil pour lui apporter son soutien dans cette mauvaise passe qu’il traverse.

Notons que la justice burkinabè a inculpé François Compaoré pour « incitation à assassinat » dans l’affaire Norbert Zongo et ses trois compagnons. C’est donc en vertu du mandat d’arrêt international qu’elle a émis que celui-ci a été arrêté en France.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.