Publicité temporaire en_tête
Header ad

Burkina Faso : plus de 52 tonnes d’or produites en 2018

Burkina Faso : plus de 52 tonnes d’or produites en 2018
468×60 content ad
Le Burkina Faso a produit au total plus de 52 tonnes d’or en 2018, a appris lundi soir le ministère en charge des Mines du Burkina Faso.

Comparée à la production de 2017 qui était de 45,6 tonnes, la production de 2018 a connu une progression de 15,4%, selon la direction de la Communication du ministère en charge des Mines dans une note d’information.

Dans l’histoire de la production d’or du Burkina Faso, “jamais cette performance n’a été égalée”, ajoute la note.

La production de zinc a atteint 165 100 tonnes en 2018, avec une progression de 0,5% par rapport à l’année 2017, indique la même source

Ces performances s’expliquent, selon les autorités, d’une part par les réformes enclenchées par l’Etat à travers le ministère en charge des mines et d’autre part, par le dynamisme des acteurs de la chaine de valeur de l’activité minière.

Quant au sous-secteur de l’exploitation minière artisanale, il a connu une productivité et une efficience au regard des dispositions prises par l’Agence nationale d’Encadrement des Exploitations minières artisanales et semi-mécanisées (ANEEMAS) pour mieux suivre les artisans miniers.

Cependant, le contexte sécuritaire a considérablement influencé l’activité minière qui a quelques fois été perturbée par des attaques de convois, des prises d’otages et des éboulements, souligne le ministère des Mines.

Depuis 2017, quelque neuf attaques terroristes ont visé les sites miniers burkinabè, avec à la clef des décès, des blessés et des dégâts matériels. La dernière attaque du genre s’est produite le 15 janvier 2019 et s’est soldée par l’enlèvement et l’assassinat d’un géologue canadien.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.