Publicité temporaire en_tête
Header ad

Bénin: Donklam Abalo « Les FCBE proposent de porter la liste unique de l’opposition »

Bénin: Donklam Abalo « Les FCBE proposent de porter la liste unique de l’opposition »
468×60 content ad
Le porte-parole de l’Usl était sur les plateaux de l’émission 100% Bénin de Sikka Tv ce mardi 18 décembre. Donklam Abalo a parlé d’une possible liste unique de l’opposition pour les prochaines élections législatives.

Le porte-parole de l’Union sociale libérale (Usl) a clairement  indiqué que l’opposition ne va pas créer des blocs comme la mouvance . Elle a plutôt  souhaité que tous les partis qui  combattent le pouvoir, se conforment à la nouvelle charte des partis politiques. Ce que les Forces  Cauris pour  un Bénin Émergeant, Restaurer  l’Espoir et l’Union  Sociale Libérale ont déjà fait. Après cette étape, les formations politiques vont s’entendre pour aller aux élections avec une liste unique. Les FCBE ont déjà proposé de « porter la liste unique  de  l’opposition »  informe-t-il. Mais pour  l’instant, les négociations se poursuivent  indique le porte-parole de l’Union Sociale  Libérale.

Des blocs sans aucune idéologie.

Donklam Abalo a par ailleurs accusé la mouvance de diviser le pays en créant  des  blocs politiques régionalistes. Il a donné l’exemple du bloc républicain qu’il estime être composé des partis politiques du nord et  l’Union progressiste plus  ancré au sud. Donklam  Abalo trouve d’ailleurs  que ces blocs n’ont aucune idéologie. « Les gens se  sont alliés sans réflexion…Ils  se  sont réunis  sans aucune idéologie parce qu’il y  avait  un leader qui a voulu  qu’ils se mettent ensemble. Dans l’opposition, nous on a pas fait ça » a-t-il  déclaré.

Amnistie pour les exilés politiques

Le porte-parole de l’Usl a pour finir, abordé la question des exilés politiques.  A l’en croire, personne ne  peut exiger d’eux qu’ils rentrent parce qu’ils  n’ont plus confiance à la justice de leur pays. Pour continuer le combat, il faut rester debout poursuit-il.  Actuellement, l’Usl  et toutes les formations  politiques de l’opposition  travaillent  pour avoir la majorité au parlement et voté une  loi d’amnistie  qui  permettra  à tous ces exilés de rentrer au pays.

Source : lanouvelletribune.info/

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.