Publicité temporaire en_tête
Header ad

Amy Bamba confie : « Cela fait plus de 25 ans qu’Alpha Blondy ne fume plus le joint

Amy Bamba confie : « Cela fait plus de 25 ans qu’Alpha Blondy ne fume plus le joint
468×60 content ad
Ex-choriste d’Alpha Blondy, Amy Bamba a dévoilé des anecdotes sur ses années de collaboration aux côtés de la mégastar du reggae. Celle qui est considérée comme la ‘’mère’’ d’Alpha Blondy a confié que cela fait plus de 25 ans que le reggaemaker ne fume plus le joint.
-Un texte de Philip KLA/Linfodrome-

« Cela fait plus de 25 ans qu’Alpha Blondy ne fume plus le joint », a révélé Amy Bamba sur les antennes de Fréquence 2 lors de l’émission ‘’Carrefour Week-end’’. À l’en croire, il y a bien longtemps que « l’herbe » et Alpha Blondy ne font plus chemin ensemble. « Peut-être que beaucoup ne le savent pas mais il y a bien longtemps qu’Alpha ne fume plus le joint », a-t-elle insisté.

À la question de savoir comment et pourquoi la mégastar a arrêté, Amy Bamba croit savoir que c’est bien parce que cela n’arrangeait pas vraiment son ex-mentor. Et pour elle certaines pages noires de sa vie dont le vol de son or à Paris a failli faire sombrer Alpha Blondy. « À un moment donné lorsqu’on a volé son or, c’était difficile pour lui », a-t-elle justifié.

-lire aussi- Alpha Blondy, star oecuménique du reggae

À propos d’anecdotes, Amy Bamba confirmera cette rumeur en son temps qui évoquait qu’Alpha avait descendu la braguette sur scène. Selon elle, la scène était bien réelle. Et que ces moments-là aussi où son ‘’Boss’’ aimait bien la consommation de Porto avant d’attaquer un spectacle lui faisaient perdre souvent la mémoire. « Il lui arrivait des fois où sur scène il oubliait une partie de la chanson et dès que je le constate, j’entonne la chanson pour qu’il s’en souvienne et poursuive le spectacle », a-t-elle témoigné.

Des moments merveilleux, raconte Amy Bamba, elle en a connus auprès d’Alpha Blondy. Des jours fastes, elle avoue en avoir vécus. Les nombreuses et longues tournées à travers le monde lui ont même fait perdre son homme d’alors, Blocko. « Blocko me voyait trois à quatre fois par an, il en souffrait, moi également », a-t-elle confié avouant qu’elle était tombée dans une grande dépression lorsqu’elle a perdu son fils. « Il m’arrivait de pleurer très souvent et Alpha annulait même des dates pour que je puisse me retrouver », a-t-elle traduit.

Lancée depuis quelques années dans une carrière solo, Amy Bamba vient de sortir une œuvre-témoignage du miracle qui s’est accompli dans sa vie. Les médecins lui avaient certifié qu’elle ne pourrait plus enfanter alors même qu’elle avait perdu son unique fils. Alors qu’elle s’était résolue à se faire à cette idée, elle sera surprise par sa grossesse. Et naquit son enfant. Le clip de cette chanson, selon Amy Bamba, a même été tourné avec des artistes ayant des histoires similaires.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.