Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Publicité temporaire en_tête
Header ad

Ali Bongo, président handicapé s’offre une résidence à 30 milliards à Londres

Ali Bongo, président handicapé s’offre une résidence à 30 milliards à Londres
468×60 content ad
“Tel père, tel fils”, dit un vieil adage. Après la découverte des biens mal acquis dont plus de 33 propriétés en 2007 et 6 luxueuses villas appartenant à la famille Bongo en France, c’est maintenant le séjour médical d’Ali Bongo en Angleterre qui révèle un grand scandale.

En voulant démentir les informations selon lesquelles le chef d’État gabonais était hospitalisé dans une clinique à Londres, la présidence de la république qui a affirmé qu’Ali Bongo suivait bien des examens médicaux de routine et passait ses vacances dans sa résidence privée, a fini par mettre les journalistes d’investigations sur une autre piste: les biens mal acquis. Et ils sont tombés abasourdis sur ce château de rêve.

Selon l’agence de presse allemande Deutsche Welle, Ali Bongo Ondimba aurait quitté discrètement Libreville fin août à bord du jet privé  loué à plus de 100.000 euros, soit près de 66 millions f CFA. Avant d’aller suivre ses soins,il est allé dans sa résidence personnelle située dans le quartier huppé de Mayfair, au centre de la capitale britannique.

La  résidence en question  est composée de huit chambres, de cinq salles de réception, une salle de cinéma, une salle de sport et un grand garage.

Ali Bongo qui ne touche officiellement que 14 940 euros par mois, s’est offert cet château de Mayfair en 2010 au magnat de l’immobilier irlandais, Derek Quinlan. Il a versé cash 25 millions de livres sterling (environ  30 millions d’euros, soit 20 milliards de francs CFA). Aujourd’hui, cette maison aurait une valeur de 40 millions de livres, l’équivalent de 30 milliards de francs CFA.

D’où vient donc cet argent ? Et pourquoi la Grande Bretagne n’a-t-elle pas demandé la nature de ces fonds? Combien de châteaux dispose Ali Bongo dans ce pays où il séjourne régulièrement avec son épouse ? Ali Bongo est sur les traces de son père Ali Bongo qui a dilapidé l’argent des matières premières, et particulièrement du pétrole, pour s’offrir des biens en France qui ont tous été saisis.

La saisie  la plus spectaculaire était  entre les Champs-Elysées et la plaine Monceau, dans le 8e arrondissement de la capitale. Là, un hôtel particulier a été acquis le 15 juin 2007 pour la somme de 18,875 millions d’euros par une société civile immobilière (SCI). Celle-ci associe deux enfants du président gabonais, dont Ali Bongo. Au total, sont répertoriés 33 biens (appartements, hôtel particulier et maisons) appartenant au Gabonais Omar Bongo ou à sa famille, et 18 autres dont le président congolais et ses proches sont propriétaires. Puis, en 2017, 6 villas appartenant toujours à la famille Bongo avaient été saisis.

Ali Bongo, actuellement malade et refugié en Angleterre, n’a pas retenu ce qui est arrivé après le décès de son père. Une fois sous terre, tous ses biens en Angleterre seront saisis.

J. RÉMY NGONO/Coupfrancs

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.