Publicité temporaire en_tête
Header ad

Affi N’Guessan à couteau tiré avec le nouveau président de la CEI

Affi N’Guessan à couteau tiré avec le nouveau président de la CEI
468×60 content ad

Le président du Fpi, Affi N’guessan (à dr.), et S. E. Mme Joséphine Lucy Louisa Gauld ont échangé sur la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire.

Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (Fpi), a réagi, mercredi 2 octobre 2019, à l’élection du nouveau président de la Commission électorale indépendante (Cei).

« Nous devons considérer que chaque Ivoirien a pu tirer les leçons du passé, qu’il soit du pouvoir ou de l’opposition ou de la société civile et que lorsqu’il est appelé à une responsabilité aussi importante que de conduire le processus électoral, il doit être conscient que le peuple le regarde, que la communauté internationale le regarde. Ce que l’histoire va retenir de cela, c’est comment ils ont participé à faire avancer le pays », a-t-il dit. C’était en marge de l’audience que le président du Fpi a accordée à S.E. Mme Joséphine Lucy Louisa Gauld, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord, au siège du Fpi, à Abidjan-Cocody. Pour Pascal Affi N’guessan, les Ivoiriens devraient s’accorder à tourner la page des élections entachées de violence, et s’engager à cultiver la démocratie dans la paix et dans la stabilité.

-lire aussi- Côte d’Ivoire: Adama Bictogo fait de nouvelles revélations sur Guillaume Soro

L’ancien Premier ministre s’est persuadé que tous les partis sont unanimes du changement opéré à la tête de la Cei même « si elle n’est pas idéale ». Il a admis une avancée eu égard au départ de l’ancien président de la Cei, Youssouf Bakayoko, qui cristallisait les frustrations de beaucoup d’Ivoiriens.

Du point de vue de la composition du bureau, Affi N’guessan voit à travers la nouvelle équipe, une opportunité de conduire le pays vers des élections apaisées. « L’élection du président l’a démontré. 9 voix contre 6, cela veut dire qu’il y a, à l’intérieur, un noyau dur, un noyau de gens qui vont jouer un rôle d’éveil. C’est ce que nous souhaitons, que ceux qui dirigent n’aient pas un pouvoir absolu, un pouvoir exorbitant et fassent ce qu’ils veulent. Mais qu’il y ait une opposition interne ou du moins un groupe qui puisse défendre nos intérêts, nous alerter si les choses ne se passent pas conformément à l’éthique électorale », a argué le président du conseil régional du Moronou.

-lire aussi- Adama Bictogo dévoile la condition du RHDP pour la libération définitive de Gbagbo

À la question de savoir s’il n’avait pas le sentiment d’avoir été trahi par le pouvoir alors qu’il envisageait la présidence de la Cei à la société civile et la première vice-présidence à l’opposition, le président du Fpi s’est empressé de rassurer que la nouvelle composition de l’organe électoral est conforme à l’accord obtenu avec les autorités. « Je ne vois pas où se trouve la trahison. Le gouvernement est toujours engagé pour que nous continuions les négociations sur les conditions générales qui vont démarrer très bientôt. Donc, je pense que nous avons été conformes à l’accord que nous avons obtenu avec le gouvernement même si cet accord n’est pas idéal (…) Ce qu’il faut, c’est un cadre qui soit une amélioration du passé, et dans lequel, chaque acteur dispose d’une marge pour contrôler, pour veiller et pour alerter », a répondu Pascal Affi N’guessan.

A propos de sa visite au président du Fpi, S.E.Mme Joséphine Lucy Louisa Gaulda a indiqué qu’elle dénote de l’intérêt qu’accorde son pays à la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire. « Nous suivons avec beaucoup d’intérêt tout ce qui se passe dans le pays. Évidemment ce qui est très important, c’est la paix, le maintien de la paix, la stabilité et que les prochaines élections se tiennent dans un esprit de transparence, de calme », a dit la diplomate britannique.

Venance KOKORA/Linfodrome
Le titre est de la rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.