L’histoire insolite de Richard Anthony Jones qui a passé 17 ans en prison pour un crime commis par son « DOUBLE » – Ils sont identiques !

Au cours des 17 dernières années, Richard Anthony Jones n'a cessé d'affirmer son innocence. Jones a été condamné pour un vol violent en 1999, bien que aucune preuve - ni ADN ni empreintes digitales - ne l'ait lié à la scène du crime.

© DR

Richard Anthony Jones a été accusé, jugé et condamné après que sa photo a été choisie dans une base de données policière trois mois après le vol par un homme qui a admis être sous l’influence de la drogue lors de sa seule rencontre avec Jones, selon des documents judiciaires présentés par la défense.

Richard Anthony Jones

Les avocats de Jones ont soutenu que l’alignement des photos montrées à la victime et à d’autres témoins était « très suggestif », car la photo de Jones était la seule sur six qui ressemblait à la description du suspect du vol.

Lors du procès, Richard Anthony Jones a témoigné qu’il était avec sa petite amie et d’autres membres de la famille à Kansas City le jour du vol. Il a été condamné à plus de 19 ans de prison et a fait appel sans succès de la condamnation et de la peine.

Richard Anthony Jones

Il y a deux ans, les avocats du Midwest Innocence Project et du Project Defender de Paul E. Wilson à l’Université du Kansas ont pris sa cause. Et ce qu’ils ont trouvé lors de leur enquête était surprenant.

Les défenseurs de Jones ont trouvé des preuves qu’un autre homme vivait à Kansas City, près du lieu du vol dans un Walmart à Roeland Park, qui ressemblait tellement à lui qu’il aurait pu passer pour un frère jumeau.

Cet autre homme, identifié uniquement comme « Richard Anthony Jones », prétend ne pas avoir commis le vol. Mais leur ressemblance a suffi à disculper Jones.

Lors de l’audience de mercredi dernier au tribunal de district du comté de Johnson, plusieurs témoins, dont la victime du vol, ont admis qu’en regardant les photos des deux hommes ensemble, ils ne pouvaient plus identifier Jones comme le voleur.

Sur la base de leur témoignage et de nouvelles preuves, le juge du tribunal de district du comté de Johnson, Kevin Moriarty, a ordonné la libération de Jones.

Moriarty a déterminé qu’aucun jury raisonnable n’aurait condamné Jones avec les nouvelles preuves, car l’identification de l’homme à travers une photo était la seule preuve de sa culpabilité.

Pendant son incarcération, Jones était naturellement amer et en colère, mais lorsqu’il a vu la photo de l’autre homme, il a compris pourquoi les témoins s’étaient trompés.

« Tout le monde a un sosie », a déclaré son avocate, Alice Craig. « Heureusement, nous avons trouvé le sien », a-t-elle conclu.

Accueil / Actualités / L’histoire insolite de Richard Anthony Jones qui a passé 17 ans en prison pour un crime commis par son « DOUBLE » – Ils sont identiques !