Publicité temporaire en_tête
Header ad

Abdoulaye Baldé : « Je ne soutiens pas Macky Sall…»

Abdoulaye Baldé : « Je ne soutiens pas Macky Sall…»
468×60 content ad
Abdoulaye Baldé a déposé récemment ses baluchons chez «le Macky ». Devant le «Grand Jury» de ce dimanche, le maire de Ziguinchor a tenté de justifier cette décision. Seulement, il a été très confus dans ses explications.

«En politique, la réalité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain. Mon choix procède (aussi) de circonstances externes. Je ne soutiens pas Macky Sall. Je suis venu au service de mon pays. Nous avons évalué l’implantation de notre parti, nous avons jugé nos forces et nos faiblesses, nous avons décidé de différer nos ambitions. Nous sommes sûrs que nous n’étions pas prêts. Nous ne sommes pas venus pour quémander des postes, mais pour nous battre. Je ne suis pas venu pour défendre le bilan de Macky Sall. Je suis venu pour l’avenir. C’est lui qui m’a tendu la main depuis le début. Nous venons avec notre contribution», a déclaré l’ancien ministre des Forces Armées sous le défunt régime libéral de Me Abdoulaye Wade.

Sa décision, dira-t-il, n’a rien à voir avec ses déboires judiciaires dans le cadre de la traque aux biens mal acquis. Loin s’en faut même, car, a-t-il expliqué : «si j’avais vraiment des craintes par rapport à mon dossier judiciaire, je n’aurai pas participé à toutes les élections. Je ne suis pas quelqu’un qui abdique. Je ne suis pas quelqu’un qui va négocier. Mon dossier, depuis deux ans, ne bouge pas. Les gens n’ont rien trouvé sur moi».

«Je n’ai pas l’impression que j’ai trahi qui que ce soit. Karim reste demeure un frère pour moi. Nous sommes dans le champ politique. Chacun a sa vision. Chacun obéit à son idéologie. Il est dans un parti. Je suis dans un autre», ajoute-t-il.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.