Publicité temporaire en_tête
Header ad

7 ans après avoir lâché le dossier Gbagbo : Des révélations sur les « affaires » de Luis Moreno Ocampo

7 ans après avoir lâché le dossier Gbagbo : Des révélations sur les « affaires » de Luis Moreno Ocampo
468×60 content ad
Il quittait en 2012 la Cour pénale internationale (Cpi) où il avait officié 9 années durant en qualité de procureur, laissant derrière lui, plusieurs dossiers dont ceux de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé, dans lesquels il avait été accusé de corruption. Luis-Moreno Ocampo, le tout premier procureur de l’institution internationale est passé à autre chose, 7 ans après son départ. C’est ce que rapporte Jeune Afrique dans sa parution hebdomadaire.

 

-Un texte de Alassane SANOU/linfodrome-

Selon les informations du média panafricain, le prédécesseur de Fatou Bensouda est retourné aux amphithéâtres des prestigieuses universités de Harvard à Yale en passant par Stanford et Columbia, le président du cabinet Moreno Ocampo Consulting (Llc) « vend » son savoir à travers des conférences et séminaires sur des questions dans lesquelles il s’est illustré récemment, en l’occurrence la lutte contre la corruption et la gestion des conflits.

« Il se sert de son expérience, pour faire fructifier ses activités de consultant, notamment en matière de lutte contre la corruption. Après son départ de la Cpi, il a d’ailleurs présidé un groupe d’experts de la Banque mondiale, qui travaillait sur cette question et, en 2016, a créé le cabinet Moreno Ocampo Consulting Llc, à New York. Celui-ci propose à ses clients, des’’ stratégies adaptées à la gestion de conflits complexes ayant une dimension transnationale’’, en partenariat avec Getnick and Getnick Llp, un cabinet d’avocat spécialisé dans la défense des lanceurs d’alerte », a appris le confrère.

En plus de ses consultances et assistances, l’ancien procureur de la Cpi, accusé en 2017 de dissimulation fiscale, s’est converti à l’écriture. Son premier ouvrage, « Guerre et justice au XXIe siècle : Le statut de Rome instituant la Cpi et ses liens avec la guerre contre le terrorisme », est en passe d’être bouclé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.